L'HORIZON DES ÉVÉNEMENTS

FRAGMENT 4

TRAME DU TEMPS, HASARD, PERCEPTION 

Toute pratique de l’art s’inscrit dans la trame du temps.

Celle-ci peut s’apparenter à une surface mobile, entretissée des choses vues, vécues, expérimentées : une mémoire inconsciente, mouvante, sans chronologie. La vie dans l’atelier,

ce présent “extensible” provoque parfois des associations stimulantes où le hasard s’invite.

Accueillir le hasard, l’accident, la distorsion, la vibration, accentue l’ouverture à diverses manifestations du visible —visions entre veille et sommeil, perceptions hallucinatoires,

œil intérieur, points de vues transversaux.

Projet : réalisation d’un ensemble de livres et livrets constitués d’écrits dessinés.

VISION-ENTOPTIQUE-RETINE-ARBRE-PURKINGE.

Vision entoptique de la  rétine.

Arbre de Purkinge.

Capture d'écran

NERVAL-GENEALOGIE---copie.jpg

Gérard de Nerval. Généalogie fantastique. 1841.

Hallucinatio
press to zoom
Hallucinatio
press to zoom
Hallucinatio
press to zoom
Hallucinatio
press to zoom
Hallucinatio
press to zoom
Hallucinatio
press to zoom
Hallucinatio
press to zoom
Hallucinatio
press to zoom
Hallucinatio
press to zoom
Hallucinatio
press to zoom
1/1

Hallucinatio. Encre de Chine, carnet 19 x 11 cm. 2020.

D'après L'Hallucination artistique de Jean-François Chevrier. Ed. L'Arachnéen, 2012.