L'HORIZON DES ÉVÉNEMENTS

FRAGMENT 2

ÉCRIRE SUR L'EAU*

            Writing on water – what it is – is knowing unknowing.  

                   John Cage.

Par l’encre, je suis entrée dans l’univers extrême-oriental. Dissolution, dispersion, évaporation, coagulation, voici

les phénomènes de l’encre entre laisser agir et maîtrise.

Le pinceau chinois est l’instrument qui permet  non pas

de tracer un caractère mais de produire une forme.

Celle-ci est frontale et inséparable de son sens. Entre

écrire et peindre il n’existe pas de rupture.

Le suminagashi – encre flottant sur l'eau en mouvement –, technique japonaise datant du XIIe siècle consiste à poser délicatement une feuille de papier à la surface de l’eau

pour recueillir l’empreinte des formes de l’encre.

Cet art a inspiré cette expérimentation d’écriture sur l’eau

qui aboutira à une série d’encres de Chine sur différents papiers absorbants de différents formats.

* Écrire sur l'eau. L'esthétique de John Cage. Ulrike Kasper. Ed. Hermann. 2005.

Dérives. Montage réalisé en 2017 d'après une bande analogique de 1998. 09:42.

Suzuki Harunobu.

Nishiki-e. Suminagashi.

1765-1770

35,6 x 21 cm. BNF, Estampes.

1/1

Écrire sur l'eau. Expérimentations encre de Chine sur papier de riz et papier vietnamien. 2020-2021.

© christine jean